Vous voulez vivre de la photo ?

Le but de ce site internet est de vous aider à avoir plus de clients pour vivre pleinement de la photo. Nous allons vous montrer comment faire.

Prospection, partenariat, négociation, stratégie marketing, branding, relation clients… vous êtes au bon endroit.

Malheureusement, vivre de la photo n’est pas si facile.

Laissez-moi deviner votre situation.

Vous avez décidé de quitter votre job alimentaire pour devenir indépendant et faire un métier qui vous plaît. Enfin.

Pour débuter, vous avez commencé par photographier quelques amis pour avoir de la matière. Vous avez monté votre site web et balancé le lien sur les réseaux sociaux.

Au début, ça a pris un peu. Mais le constat est aujourd'hui sans appel : l'engouement est au point mort.

Alors, telle une formule mathématiques, vous avez décidé de faire une remise exceptionnelle sur vos prix (déjà pas très élevés) pour attirer plus de clients. Un Black Friday avant l’heure.

Des clients qui cherchent la bonne affaire, il y en a partout. Naturellement, un -50% attire l’oeil et quelques curieux vous contactent.

Dur travail pour pas grand chose. Mais le tout, c’est d’être dans l’action. Vous vous dites qu’un jour, tout ça paiera, non ?

Malheureusement, après avoir enchaîné des séances à pas cher, pas d’effet boule de neige à l’horizon. Juste quelques demandes pour que vous veniez shooter un événement en échange de votre logo sur un poster A3.

Vous avez une vision claire de ce que vous voulez. Mais une chose ne l’est pas : comment y parvenir.

La réalité est injuste

Des photographes, il y en a des milliers sur le marché : des vieux briscards qui ont pignon sur rue à la nouvelle génération toujours plus talentueuse.

Il y a également tous les photographes étrangers qui viennent chez nous pour faire des prestations.

Et c’est sans compter ceux qui facturent au black et qui ne payent pas de charges comme vous et moi.

Etant donné que c’est un des métiers préférés des français en matière de reconversion professionnelle, cet afflux de nouveaux photographes ne cessera sans doute jamais. 

Vous êtes un pixel en plein milieu d’une photo 4K : noyé dans la masse.

Et vous devez faire avec.

On vous a peut-être fait croire que faire de belles photos était suffisant pour pouvoir vivre de la photo. En plus d’être super subjectif, réaliser de belles photos est juste la norme.

On peut se raconter les histoires qu'on veut, vos efforts doivent être concentrés pour trouver de nouveaux clients.

Pourquoi ?

Car les clients engendrent le chiffre d’affaires... qui engendre votre salaire... et donc votre indépendance.

Rêver de ce futur radieux est une chose. Faire les efforts pour qu’il se réalise en est une autre. Cette plateforme va vous y aider.

Un peu plus sur moi

Je m'appelle Hery Laza.

S’il y a une chose à retenir de ce que je crois, c’est ça : N’importe qui peut vivre de la photo en ses propres termes à condition de se comporter en entrepreneur.

Mon début de carrière

J’ai commencé ma carrière dans une start-up à Paris en tant que “business developer” (Commercial, quoi).

Mon job consistait à vendre des projets web à des directeurs marketing, commerciaux et généraux de grands groupes (genre Velux, L’Oréal, Saint-Gobain…). Je devais :

  • décrocher mon téléphone (et déranger ces personnes)
  • obtenir un rendez-vous physique
  • aller au rendez-vous pour convaincre sur nos solutions web
  • poursuivre les échanges à distance
  • closer le contrat
  • suivre la réussite du projet

Cette expérience m’a forgé une conviction : les clients sont le poumon des entreprises. Quelque soit leur taille et leur ambition. Ils permettent de dégager des salaires, d’investir, de recruter, de déléguer, de se former, etc.

Trouver des clients est la priorité n°1 pour n'importe quelle boîte. Dont la vôtre.

C’est avec cet état d’esprit qu’après plus de deux ans de bons et loyaux service, j’ai décidé de me lancer dans la photo.

Indépendance. Pas de routine. Liberté. Vous connaissez l’histoire.

Des débuts prometteurs

Au moment où je me lançais en photo (fin 2013), ma copine voulait quitter Paris ET lancer sa boîte, elle aussi.

Début 2014, nous voilà à Nice. Sans job, ni l’un ni l’autre.

Je n’avais aucun réseau sur place ni expérience.

Pourtant, j’ai fait deux choses qui ont changé la donne :

  • J’ai suivi des formations business et coachings dédiés aux photographes
  • J’ai appliqué tous les conseils à la lettre

Résultat : une saison de mariage remplie, des séances photos de couple, des photos de bébé, de la grossesse, des prestations corporate, et même du packshot ! J’étais au taquet de l’auto-entreprise, la première année (ma plus mauvaise année...)

2016, année de bascule

Après deux ans sur cette belle montée, trois choix venaient à moi :

  • Continuer les mêmes efforts pour augmenter mes revenus (ambition)
  • Préserver ce que j’avais parce que ça me convenait (confort)
  • M’investir dans un nouveau projet (nouveauté)

Je m’ennuie assez vite. Et un nouveau projet pointait le bout de son nez. J’ai choisi l’option 2 et 3 : J’ai rejoint Empara. Une plateforme de formations en ligne pour les photographes et créatifs.

Au-delà de cette expérience assez folle qui m’est tombée dessus, j’ai pu observer la même chose à de multiples reprises :

Beaucoup de photographes sont VRAIMENT "en galère" de clientèle. Beaucoup d’entre eux (extrêmement talentueux) retournent finalement à un job alimentaire à cause de ça.

Autant vous dire que cela a encore plus renforcé ma conviction sur l’importance d'aller chercher des clients, en permanence.

C’est d’ailleurs pour cela que je me suis chargé de développer la section entrepreneur dans laquelle Jess (ma copine) a fait une formation complète sur la vente.

Je vous parle de cette formation car elle est à l’image de ce site.

Au début, beaucoup étaient réfractaires à vendre. Ils voyaient ça comme “tirer la couverture à soi”, “forcer et déranger”...

Mais finalement, ils ont compris que la vente, c'est avant tout aider quelqu'un dans sa vie. Lui apporter quelque chose qui lui manque. Il est totalement possible d’augmenter ses revenus et de vivre pleinement de son activité en total accord avec ses valeurs. Avec respect et bienveillance.

Finalement, la seule qualité à avoir (ou à travailler), c’est l’empathie. Car la vente, c'est ​de l'humain.

Et vous le verrez, c’est une des clés pour réussir en photo (comme dans n’importe quel domaine d’ailleurs).

2019, Business Photo pour donner de l’air à vos poumons...

Nouveau déménagement, nouveaux projets. Ciao Nice. Hola Madrid.

En plus de reprendre la photo et vidéo (et d’appliquer les conseils du site), je teste ce nouveau projet. 

Pas si nouveau d’ailleurs... “car c’est avec ce projet en tête que je suis allé offrir mon temps pour faire des vidéos aux conférences PEP’S dans le but de me créer un réseau pendant lesquelles j’ai rencontré Xavier Navarro qui par la suite m’a proposé de rejoindre Empara…” 

(Rien n'arrive vraiment par hasard)

Avec ce projet, je veux sincèrement vous aider à réussir. Car c’est largement possible, à condition d’avoir une vision claire, et une stratégie adaptée à VOTRE situation.

C’est pourquoi, je vous propose de définir votre plan d’action en coaching one-to-one.

Avec moi, mais pas que :-)

De nombreux coachs vont rejoindre l’aventure avec cette même mission. Et pas que en photo, mais je vous en parlerai un peu plus tard.

Ce qu’il faut comprendre dès maintenant, c’est comment fonctionne un business, ce que recherchent vos clients, où les trouver, comment parler avec eux et établir une relation de confiance... pour qu'ils puissent vous choisir VOUS.

Nous allons faire ce travail ensemble. Pour que vous ayez enfin le succès que vous méritez.

Et cette étude de cas peut déjà vous aider.